Échos de l'écume : Shutter Island (un film de Martin Scorsese, d'après un roman de Dennis Lehane)

Publié le par Cédric B.

Comme vous le savez, en dehors des articles du lundi, je me réserve la possibilité de mettre en ligne quelques petits billets en cours de semaine. Aujourd'hui, Shutter Island trouve place sur ce blog. Une île, un ferry comme seul lien avec le continent, une tempête, un corps emporté par la mer (ou pas), un phare... Tous ces éléments prennent place dans le film de Scorsese, réalisé à partir du célèbre roman de Dennis Lehane. Certes, tout cela est un peu un prétexte car la mer reste bien secondaire dans Shutter Island. Cependant, par jeu d'esprit, poussons la réflexion. Un marshall fédéral suspecte que l'asile psychiâtrique de Shutter Island serve de centre d'expérimentation pour manipuler les cerveaux des malades ; c'est du moins le point de départ du labyrinthe mental qui  tient lieu d'intrigue. Une question se pose alors. L'île n'est-elle pas une métaphore de ce travail de reconfiguration des esprits ? Selon le temps ou la lumière, elle change totalement d'apparence. La tempête la transforme. La mer et ses marées lui donne sans cesse un nouveau visage.

shutterisland

Quittons ces spéculations pour parler rapidement du film lui-même. L'image est particulièrement soignée et travaillée. Les décors sont superbes et les acteurs au cordeau. On reste cependant sur sa faim car le rythme ne s'emballe pas et on ne retrouve pas l'atmosphère oppressante, angoissante et particulièrement dérangeante du roman. Un bel ouvrage donc à qui il manque... de l'esprit.

Publié dans Échos de l'écume

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article