Cours de navigation des Glénans (édition de 1985)

Publié le par Cédric B.

Titre : Cours de navigation des Glénans
Catégorie : manuel
Auteur : collectif
Date de la première édition : 1985
Éditeur : Le Seuil (Paris)
Format : 1024 pages (17 x 22,5 cm)
Prix : non commercialisé

Les premières phrases : « Lorsqu'on souhaite naviguer à la voile, mieux vaut se moquer tout d'abord des théories et des écoles : la première chose à faire est de se procurer un bateau, de l'armer et de partir sur l'eau. »
L'extrait : « On descend maintenant la dérive, complètement. Tout de suite, on constate que le bateau ne perd plus au vent aussi rapidement. La dérive s'oppose donc au déplacement latéral du bateau. Ce phénomène est sans mystère : lorsqu'on remue une planche dans un baquet d'eau, on réalise vite qu'elle se déplace facilement dans le sens de la tranche, mais qu'elle oppose une forte résistance dans le sens du plat. Il en est de même ici : la dérive (la mal nommée) empêche le bateau de dériver ; c'est son rôle essentiel. »
Les dernières phrases : « Finalement, qu'est-ce qu'une croisière réussie ? On pourrait dire que c'est une sorte de conjonctoin heureuse entre quelques êtres, un bateau et des lumières de rencontre. Mais cela est bien abstrait. Il vaut mieux laisser à celui qui va s'évader de ce livre pour courir les mers le soin de le découvrir lui-même [...]. Un jour prochain, nous l'espérons, il en saura plus que nous aujourd'hui. De toute façon, nous repartons nous aussi, car, en mer et avec le vent, rien de ce qui est acquis n'est définitif, la vérité n'est pas toujours du côté des certitudes et trois vérifications valent mieux qu'une affirmation. »
Commentaires :
Fondés en 1947 par d'anciens résistants proches des milieux de l'éducation nouvelle, les Glénans ont dès le départ affiché une identité forte. En opposition à l'image d'une navigation réservée aux classes sociales les plus huppées, les Glénans démontrent une volonté profonde de populariser leur passion. Les fameux "cours" font partie de cette démarche.

Si les Glénans sont réputés dans le milieu de la voile pour leur souci constant de la sécurité (qui les en blâmerait ?), on découvre finalement que cette légende est quelque peu excessive. Dans le Cours de 1985, chaque page est une incitation à prendre la mer, sans attendre. Écrit sur le ton de l'ami ou du confident, l'ouvrage se lit agréablement. Loin d'être une compilation de données techniques, il s'en dégage une réelle chaleur humaine, que renforcent les nombreuses anecdotes.

On louera également la clarté et l'exhaustivité des explications. Le manuel trouvera naturellement sa place à bord et on s'y référera fréquemment, en fonction des épreuves à venir.

En bref : Un manuel au ton humaniste et qui conserve une grande utilité.

 

> La semaine prochaine : À bord de l'étoile matutine (bande-dessinée de Riff Reb's, d'après un roman de Pierre Mac Orlan).

> Dans deux semaines : History of the Royal Navy (un ouvrage d'Anthony Preston).

Publié dans Ouvrages techniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article