Recettes pour ne pas être un cafouilleux (GP Thierry et Louis Haffner)

Publié le par Cédric B.

Titre : Recettes pour ne pas être un cafouilleux
Catégorie : manuel
Auteurs : textes de GP Thierry ; illustrations : Louis Haffner
Date de la première édition : 1945
Éditeur : Éditions maritimes et coloniales (Paris)
Format : 176 pages (11 x 18 cm)
Prix : non commercialisé

Les premières phrases : « Vous venez de signer un chèque. Vous êtes propriétaire d'un petit yacht à voiles. Quel bateau avez-vous acheté ? Je l'ignore, mais ce que je sais, c'est que vous êtes le seul maître à bord... après Dieu.

Malgré votre désir de paraître absolument sûr de vous, car un précis de navigation fut votre livre de chevet, une petite inquiétude stagne au fond de votre âme. « Sous l'oeil de mes camarades, fasses, oh ! Neptune, que je ne cafouille pas ! » Il y a si loin de la théorie à la pratique. »
L'extrait : « Or donc, ce jour-là, sur la Seine, L...rne et Po... avaient embarqué comme coéquipier Santos-Dumont lui-même, pour lui faire une démonstration sans doute et prouver combien un bateau était dirigeable. Il y avait une belle brise, mais qu'était-ce pour le célèbre aviateur qui en avait vu bien d'autres et qui aveuglément se confiait pieds et poings liés à nos deux augures. Qu'arriva-t-il ? Je ne sais. Po... discutait sans doute avec L...rne quelque point de jauge particulièrement délicat. Une claque soudaine et clac, le monotype national enfournant vent arrière, capota, et voilà l'équipage imitant les écrevisses... à la nage.

Le youyou d'une péniche et le canot à moteur de Gl...z intervinrent à temps. On ramena Santos-Dumont à la berge, on le sécha, on le bichonna et finalement, l'introduisit dans un costume de morceaux disparates. Le veston était trop grand et le pantalon trop petit. Il n'y avait pas de gilet....

- Je veux rentrer immédiatement à Paris, tout de suite, tout de suite, dit Santos-Dumont avec son accent brésilien.

- ...

- Tout de suite.

- Attendez que votre costume soit séché et repassé.

- Non ! Non ! Je suis en danger de mort. Je dois me faire piquer contre la typhoïde.

- ...

- J'ai avalé une gorgée d'eau de Seine.

Et il fit comme il avait dit.

L...rne et Po... se contentèrent d'un vermouth cassis. »
Les dernières phrases : « Ultime cafouillage. Certain jour mais le plus tard possible sur les bords du Styx, le fleuve des Enfers, il me faudra attendre le passage. Le Nocher Caron opère. D'un coup de godille transporte à bord à l'autre ceux qui lui ont remis l'obole. Cerbère surveille l'embarquement – et tend la patte vers un gâteau rarissime – restrictions !

Dans les marais du sombre Cocyte, au mouillage, de vieux monotypes, pourris attendent écoutes et drisses claquées, voilures déformées et rapiécées. C'est là que se retrouvent les âmes de nos vieux bateaux, des vieilles coques de jauges antédiluviennes... Car nos bateaux ont leur âme... Certainement puisqu'ils sont vivants à la barre entre nos mains.

Par vent favorable, Caron hisse la voile. Mais alors... Que dirait là-haut le Président de Comité des Lacs et Rivières, que penserait le Président de la Commission de Propagande de la Fédération ? Le Yacht-club des enfers... La Société des Régates du Styx... Pourquoi pas ? Départ dans cinq minutes. Envoyez le signal d'avertissement. Cerbère aboie. Départ !

- Tiens, Caron le Nocher refuse un tribord amures ?

Hors de course – Caron. Quel cafouilleux ! Même aux enfers ! »
Commentaires :
C'est une véritable petite perle que je vous présente aujourd'hui. Recettes pour ne pas être un cafouilleux est l'édition sous forme de livre d'une série d'articles rédigés par Georges Thierry pour Horizons en 1938-1939. L'homme, qui fut Président de Comité des Lacs et Rivières et de la Commission de Propagande de la Fédération Française du Yachting à Voile et régata au club mythique de Chatou, maîtrise bien son sujet. Il laisse une grande part à la navigation fluviale et ses spécificités (passages des ponts, des écluses...).

Certes, ce n'est pas un ouvrage à conseiller pour apprendre la voile. Daté et incomplet, il prend en outre la forme d'une suite de billets d'humeur et d'humour qui se télescopent sans queue ni tête les uns avec les autres. Mais il amusera les marins. Comme son titre l'indique, Recettes pour ne pas être un cafouilleux a choisi de traiter le thème sur le ton de la dérision. L'auteur, quelque peu misogyne et imbu de sa personne, agace parfois. Il est comme ces convives dans les banquets qui aiment se mettre en scène. Mais il a tant d'anecdotes croustillantes à nous livrer qu'on lui pardonne : yacht-man belge échoué et affolé par la montée de la marée, « sauvé » des eaux et qui, le soir au casino, se vante de ses qualités marines, chapelet de bateaux écrasé contre le zouave de l'Alma, etc. Le livre tombe même parfois dans le burlesque tendance Chaplin : chocs, chutes, plaies, bosses ; tout y passe. Les illustrations d'Haffner, précises quand il s'agit de représenter les navires, renforce le côté comique quand elles mettent en scène les marins, qu'elles caricaturent avec douceur.

Georges Thierry écrit également avec une rafraîchissante irrévérence. Ne fait-il pas de Noé le « premier des cafouilleux de l'univers » pour avoir « collé au plein son arche sur le mon Ararat » ? Il lui concède cependant « trois circonstances atténuantes : l'absence de phare, de bouées protectrices et pas de tables de la loi contenant les instructions nautiques ».

On est étonné malgré tout de la modernité des propos : ancres flottantes, spinnaker... En 1945, que manque-t-il en-dehors de l'électronique de nos bateaux actuels ? Quelques gadgets parfaitement dispensables.

En bref : Une lecture piquante sans intérêt pratique.

 


> La semaine prochaine : Cours des Glénans (manuel de 1985).

> Dans deux semaines : À bord de l'étoile matutine (bande-dessinée de Riff Reb's, d'après un roman de Pierre Mac Orlan).

Publié dans Ouvrages techniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Il est désolant de ne pas connaitre Léon Haffner peintre officiel de la marine qui a illustré ce livre et d'écrire Louis au lieu de Léon !! membre comme Georges Paul Thierry du Yacht club de l'Ile
de France ex Cercle Nautique de Chatou
Répondre